À la une

Disparition de Sonia Rykiel : retour sur le parcours d’une icône de la mode

Elle s’en est allée « la Reine du tricot ». En cette fin du mois d’Août, Sonia Rykiel s’est éteinte, souffrant de la maladie de Parkinson. Partout dans le monde, les stars et les fans de la « griffe Sonia Rykiel » saluent l’existence de cette icône de la mode. Retour sur le parcours de la grande couturière.

Une histoire particulière

Parisienne de naissance, c’est le 25 Mai 1930, que Sonia Flis nait d’une mère polonaise et d’un père roumain. Elle est l’ainée d’une fratrie de 5 enfants, d’une famille issue d’un milieu bourgeois.
C’est grâce à Sam Rykiel, propriétaire d’une boutique de confection vestimentaire à Paris, qu’elle épouse en 1954, que ses premières créations voient le jour.
Parmi elles, le célèbre pull-over, rendu célèbre par Audrey Hepburn. Cette pièce de mode symbolisera le début de sa carrière, lorsqu’en 1960 un de ses pulls apparaît en une du magazine Elle.

Derrière ses créations, la philosophie de la « démode »

Bowler_hats_by_Sonia_Rykiel_in_Paris_2008-09-06_0957

Des chapeaux conçus par Sonia Rykiel

A l’aide de son époux, elle lance sa société Sonia Rykiel C.D.M. en 1965. Autour de ses créations, elle développe une philosophie qui se veut en rupture avec les codes traditionnels de la mode : la « démode ».
Elle constitue une empreinte caractéristique : noir, dentelle, maille, rayures. Elle généralise également les messages écrits sur ses pulls. Ses créations s’identifient à la femme Parisienne, traduisant l’indépendance, la liberté et la sensualité.
Elle développera plus tard dans sa carrière des parfums, des chaussures et des accessoires, s’intéressant même au monde de la mode masculine.

Une créatrice réputée, toujours récompensée

Qualifiée très tôt de « Reine du tricot » par les magazines de mode, elle fait l’objet de distinctions partout dans le monde. Elle reçoit notamment un oscar du Fashion Group Internationnal, en reconnaissance de sa contribution à la diffusion de la mode à travers le monde.
En France, elle se voit attribuer à plusieurs reprises des titres nationaux, parmi eux les insignes d’Officier de l’ordre des Arts et des Lettres, ainsi que les insignes d’Officier de l’Ordre national de la Légion d’Honneur.
Pour la célébration des 40 ans de la Maison, un hommage porté par des créateurs de mode les plus influents a eu lieu à Paris. Ces derniers ont montré leur conception de la « Femme Rykiel », dont les créations ont été exposées au Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Une chose est sûre, Sonia Rykiel et sa vision de la mode, ont impacté le monde entier.

Previous Post Next Post